LOADING

Type to search

Marche pacifique du 26 janvier : Accusé d’avoir laissé ses enfants à la maison de jour de marche, Maurice Kamto réagit

24 Heures

Marche pacifique du 26 janvier : Accusé d’avoir laissé ses enfants à la maison de jour de marche, Maurice Kamto réagit

237actu 27 janvier 2019
Share

«Tous ces parents qui disent que j’ai laissé mes enfants à la maison pour faire sortir les enfants des autres, je vous demande aussi de sortir et laisser vos enfants à la maison on marche ensemble. Nous devons nous sacrifier pour nous. C’est à nous parents de libérer ce pays », a réagi Maurice Kamto devant une foule en liesse dès son arrivée à Douala hier, répondant ainsi à ceux qui l’accuse de laisser ses d’enfants à la maison le jour de manifestation, pour demander aux enfants des autres de prendre les rues.

Le président national du MRC, le Pr Maurice Kamto, s’est donc adressé aux manifestants hier 26 janvier à Douala. Il a profité de l’occasion pour inviter ceux qui hésitent encore à se lever pour rejoindre la résistance, non sans remercier toutes les populations de « Yaoundé, Douala, Bafoussam, Dschang, Mbouda et ceux de toutes les autres localités du pays qui sont sorties massivement pour montrer que nous sommes là »

L’homme politique s’est par la suite rendu, en compagnie de ses proches Penda Ekoka et Albert Dzongang au chevet des personnes touchées par « balles » au cours de la manifestation, notamment Me Michelle Ndoki et Célestin Djamen, tous deux militants actifs du MRC

Les manifestations annoncées sur l’ensemble du territoire avaient été interdites par les autorités. Elles se sont finalement tenues dans certaines villes, prochains rendez-vous 02 février 2019

Tags:

You Might also Like

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *