LOADING

Type to search

Blanche Bailly : « Pour l’instant je ne suis pas prête pour un concert au Paposy…»

Culture

Blanche Bailly : « Pour l’instant je ne suis pas prête pour un concert au Paposy…»

CulturEbene 23 février 2019
Share

Considérée comme la bombe de la musique camerounaise au sens propre comme au sens figuré, l’inoxydable Blanche Bailly fait trembler les cœurs avec sa voix mais aussi avec son superbe physique. En dépit de son agenda chargé, elle a bien voulu répondre à nos questions.

Salut Blanche Bailly, merci d’accorder cette interview à culturebene. Tu as participé au remix de la chanson « Tu dors ta vie dors », comment s’est passée la collaboration avec les artistes Janéa, Boy Tag et les Featurist ?

– Blanche Bailly : Cette collaboration s’est bien passée, je pense que c’est Pol Henry qui a tout initié, j’ai posé la voix, les Featurist ont aussi rempli leur part de contrat. C’est au tournage du clip qu’on a pu se rencontrer, Boy Tag, les Featurist, Pol Henry et moi, même si Boy Tag et moi on reste dans la même ville. Mais, c’était vraiment une bonne ambiance avec Adah Akenji qui reste un pro dans ce qu’il fait , même comme , ce n’est pas la première fois que je travaille avec lui , ça s’est très bien passé , au tournage du clip il y’avait une bonne humeur et il y’avait une solidarité entre nous artistes et tous ces artistes sont sympathiques , et voilà nous avons ce nouveau bébé et j’espère que vous aussi vous kiffez et que vous allez partager au max quoi ( Rires ) .

L’année dernière tu as pris part en compagnie de plusieurs artistes à la réalisation du single «we need peace »sous la conduite de Salatiel , quelle expérience tires-tu de cette aventure ?

– Blanche Bailly : Participer à la chanson « we need peace » était une grosse opportunité pour moi par rapport à la cause qu’elle défend. Nous sommes tous au courant de ce qui se passe au pays , surtout dans la zone anglophone , lorsqu’on est artiste , on est porte-parole de plusieurs causes , des sentiments , des opinions et de tous les autres , certes les artistes ne sont pas capables de prendre les armes et de défendre les intérêts du peuple mais on peut le faire par une chanson, Salatiel qui est à la tête de ce projet , je le félicite déjà , car réunir les artistes pour un projet pareil n’est pas facile pire encore pour le tournage de la vidéo ,ce n’est pas facile , pour moi ça reste une grande opportunité d’avoir prêté une main forte pour une telle cause .

En parcourant tes actualités dans tes comptes facebook et instagram, on constate que tu es proche de Daphne en témoigne vos photos lors des AFRIMA, peut-on s’attendre à un featuring avec la go calée en cette année 2019 ?

– Blanche Bailly : Je suis proche de tous les artistes pas seulement Daphne, un featuring avec elle s’est déjà fait depuis 2017. On attend le bon moment pour sortir cette chanson.

Dans l’émission « De toi à moi » présentée par Michael Kiessou, tu as déclaré, je cite « Je ne suis pas attirée par les artistes…» quel est ton genre de mec ?

– Blanche Bailly : Je n’ai pas un prototype de mec , ce qu’il doit faire ou pas , nous sommes les humains , nous avons nos qualités et nos défauts .Mais les caractères que je recherche auprès d’un mec sont les suivants : je veux quelqu’un qui me soutient dans mon travail, qui me comprend, c’est difficile à trouver, ça peut-être un artiste , un médecin , un avocat peu importe , pour moi c’est au-delà du physique, je pense que j’ai dépassé l’âge où je m’attarde sur le physique d’un homme , pour l’instant c’est vraiment le caractère qui compte.

C’est quoi ton actualité pour 2019 ?

– Blanche Bailly : Je travaille déjà sur mon album que je souhaiterais faire sortir en fin d’année si possible par la grâce de Dieu , sinon , j’ai des single qui vont sortir , il y’a « Ndolo » qui est sorti tout récemment , plusieurs featuring verront aussi la lumière du jour cette année et d’autres projets également que je n’ai pas besoin de dévoiler .

Sur twitter, un follower a souhaité te voir organiser un Paposy comme Maahlox, Ténor et Magasco, te sens-tu prête pour l’aventure ?

-Blanche Bailly : Franchement ce n’est pas une compétition, ceux qui se sentent prêts ou prêtes à se lancer à cette aventure moi je les encourage .Mais est ce que Blanche Bailly est prête pour un Paposy? Je dirais non peut-être après un album ou deux albums parceque moi je voudrais faire un véritable show. Par exemple Magasco , il avait le droit d’organiser le Paposy et Maalhox aussi parceque ceux sont les artistes confirmés depuis , ça fait des années qu’ils sont là , le public les connait , on les consomme depuis très longtemps alors que Blanche Bailly ça fait juste deux ans .Donnez moi encore quelques années , moi je n’aimerais pas faire un seul Paposy mais des Paposy dans toute l’Afrique et dans le monde entier , c’est un peu ça mon objectif .Je vais continuer à travailler quand la machine se déclenchera , il y’aura pas de fin .

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour l’année qui vient de commencer ?

– Blanche Bailly : Pour l’année 2019 , souhaitez moi une bonne santé , car lorqu’on est malade on ne peut pas agir , donc santé avant tout .Je veux aussi le succès , faire des hits .

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *